Maîtres de la lumière

Fin du mois de décembre 2020, la cathédrale Saint-Paul de Liège s’est enfin révélée, libérée de ses échafaudages et de ses bâches après une rénovation de plus de 7 ans. Le test avant/après est sans appel.

Le premier élément fort de cette rénovation fut la pose de nouveaux vitraux. La série géométrique de Gottfried Honneger et celle du père Kim En Joong ont été réalisées par l’Atelier Loire.

L’atelier Loire. Nous avons donc à Liège des vitraux de cet atelier mythique ?!?! Trois générations de maîtres-verriers aux réalisations qui firent date.

Le patriarche, celui par qui tout commence: Gabriel. Né en 1904, il suit les cours de l’Ecole des Beaux-Arts d’Angers, cultive sa foi chrétienne auprès de Jésuites, et consacre sa thèse de fin d’études au vitrail. Il décide de partir travailler dans l’unique atelier de vitraux de l’époque, l’atelier Lorin à Chartres. Devenu associé, il se sent pourtant très vite à l’étroit dans ces traditions héritées du 19ème siècle et reprend sa liberté en 1936. Mais une clause de non-concurrence l’obligeant à ne plus travailler le vitrail pendant 10 ans, il doit se tourner alors d’autres techniques : la céramique, la mosaïque, la sculpture, la création de mobilier. Il peint, dessine, fonde une famille nombreuse, développe de nouvelles techniques et se rapproche de l’esthétique du Bauhaus. Mais le vitrail ! Le vitrail le rappelle, c’est son truc, c’est là qu’il va innover et exceller. Il achète une propriété avec château, bâtiments et dépendances (que la famille occupe toujours aujourd’hui), trouve du travail tout d’abord dans la reconstruction d’après-guerre puis se tourne enfin vers le vitrail en dalle de verre, jouant avec le rythme, la couleur, l’émotion même de l’abstrait. Ses compositions vibrent et fascinent. Voici celle qui va changer sa vie et le rendre célèbre à jamais: l’Église du Souvenir à Berlin. Mais oui, vous la connaissez tous de l’extérieur, deux masses de béton entourant les ruines de la  Kaiser-Wilhelm-Gedächtniskirche . Mais l’avez-vous déjà vue de l’intérieur et/ou illuminée ?

À partir de 1960, des centaines de réalisations vont se succéder. Notamment la Thanksgiving Square Chapel de Dallas

Et la tour des Oiseaux (ou de la symphonie) à Hakoné au Japon…

Peut-on imaginer la splendeur visuelle quand on entre dans de tels endroits ?

En 1970, Gabriel confie la direction de l’atelier à son fils Jacques puis a la joie de travailler pour des projets de vitraux, mosaïques et peintures murales avec lui et ses deux petits-fils Bruno et Hervé. Jacques se focalise sur le Japon, Hervé dirige notamment les prestigieux chantiers de restauration de vitraux, comme ceux de la Cathédrale de Chartres, du Château de Chambord ou de la Cathédrale de Versailles.

On peut remarquer que souvent le fameux Bleu de Chartres enchante ces vitraux. Visitez les galeries de photos sur Internet pour voir les merveilles que cet Atelier et ces créateurs ont produites.

Et voici le documentaire GEO qui m’a fait tout découvrir… Les deux ateliers, Lorin et Loire, aux mains des jeunes avec la passion et la compétence! Et cette cathédrale, c’est une merveille visitée de jour comme de nuit, on a envie d’y être! Attention, vidéo visible jusqu’au 16 mars via ARTE, on verra ensuite…

52 minutes de bonheur absolu. Regardez-la, plein écran indispensable. Vous serez subjugués, c’est bon par les temps qui courent !

https://www.arte.tv/fr/videos/092983-015-A/geo-reportage-chartres-l-art-du-vitrail/

Et n’oublions jamais, cette merveilleuse maison est présente à Liège. Soyons-en fiers, cré vin d’ju!

6 commentaires sur “Maîtres de la lumière

  1. J’ai eu la chance de visiter l’église du souvenir à Berlin et la cathédrale de Chartres ! Deux endroits magiques qui donnent, bien évidemment, envie de revoir notre belle vielle cathédrale de Liège reboostée par ces mêmes artistes. Tout cela me rappelle aussi l’excellent roman du régional de l’étape (Fleurus est à un jet de pierre (de taille😉)) Bernard Tirtiaux « Le passeur de lumière » à découvrir – absolument – pour tout amateur de cathédrale. Son héros, Nivard de Chassepierre, maître verrier est également passé par Chartres.

    Aimé par 1 personne

  2. Je vous conseille vraiment de regarder le documentaire GEO (soit en suivant le lien, soit en guettant la rediffusion sur la chaîne Arte (pour ceux qui la captent). Analyse des différentes restaurations successives, dépose et repose des vitraux à restaurer, techniques et innovations, tout est passionnant et beau.

    J'aime

  3. Quelle fascination pour les vitraux surtout après la lecture du passionnant livre  » Le passeur de lumière  » de B. Tirtiaux et visite auprès des maîtres-verriers du Val St Lambert . J’aime le cristal et les diverses étapes de sa transformation jusqu’à sa finition en un objet d’art sublime , quel qu’il soit . La magie opère , la lumière s’infiltre et joue sur sa surface ou ses facettes pour nous émerveiller de ses teintes chatoyantes et changeantes , et tout particulièrement les bleues tant prisées : Bleu de Chartres , le Bleu de l’ Egypte antique avec utilisation du lapis-lazuli en orfèvrerie , et d’autres bleus magnifiques dans le monde pour le vestimentaire , vaisselle etc…
    L’atelier Lorin , cette famille , détient un art particulièrement mirifique à mes yeux et participe par leurs expériences acquises et leur travail d’exception à une restauration des anciens vitraux et ainsi à une prolongation de leur longévité pour le meilleur des mondes , mais aussi à leurs créativités sans cesse renouvelées , révélatrices d’oeuvres d’art splendides .

    Aimé par 1 personne

  4. Il existe un mur de lumières à l’église Sainte-Julienne dans le quartier de Naimette-Xhovémont à Liège. Juste à côté de l’arrêt du bus qui conduit chez ma maman. J’ai fait des tas de recherches (même au niveau de la fabrique d’église) et je n’ai, hélas, pas trouvé le créateur… Dommage car il est très beau et était assez révolutionnaire lors de son installation il y a plus de 50 ans…

    J'aime

    1. A mettre sur ma « to do list »…quand nous serons principautaires 🤔 Pas beaucoup de progrès de ce côté…hélas 😷

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s