Au fil des mots (4): « marché »

Une nouvelle lecture partagée : bonne dégustation!

Sur les traces de Colette

    Cerises, œufs de caille, patates douces, asperges blanches à six euros le kilo, abricots charnus (érotiques), haricots verts (importés du Kenya), seaux de pivoines et de roses, grappes de tomates rouge cramoisi – et toute l’effervescence du marché couvert d’Auxerre. Les clients remplissent leurs cabas aux étals de fruits et de légumes, les dames de la ferme sont venues avec leurs paniers d’œufs. Cela pourrait être un marché en Italie ou au Portugal. Mais il suffit de faire quelques pas pour être bien sûr d’être en France. Les étals de viande sont aussi soignés que les vitrines des bijoutiers du Ponte Vecchio. Les yeux comme des soucoupes, nous regardons les dindes bridées, farcies aux pruneaux, les paupiettes de porc, les jambons roses en gelée, les poulets aux pattes noires, les rôtis dans la crépine. Je compte jusqu’à vingt sortes de terrines : poisson, foie de ceci et de cela, « campagne », légumes, volaille. Les boulangers vendent des gougères – grosses comme des balles de base-ball – des pâtés en croûte, de bonnes miches rocailleuses de pain. Le fromage à lui seul justifie un voyage en France. À côté de moi, une femme en tâte discrètement plusieurs pendant que le crémier regarde ailleurs. Elle sait, du bout du pouce, apprécier la maturité. Puis elle se penche pour examiner la croûte. Elle fait part de son choix : la meule en question est compacte comme du beurre, lisse comme une peau de bébé. Ed choisit plusieurs chèvres fermiers, ronds et gonflés, de la taille d’un gros bouton de manteau. Deux vendeurs encaissent l’argent. Je règle l’un d’eux et nous nous éloignons. Le second crie qu’il faut le payer, le premier lui répond que c’est déjà fait, et il s’ensuit une querelle de famille à laquelle personne ne prête attention.

Frances MAYES, Saveurs vagabondes, Bourgogne : un presse-papiers pour Colette

4 commentaires sur “Au fil des mots (4): « marché »

  1. Tune me croiras peut être pas: hier soir j’ai regardé le film « Colette » tres bien fait, et pour ce soir je me proposais le léger et radieux « Sous Le Soleil de Toscane » de F>Mayes!
    J’ai ses livres, qui me sont passes dans les mains il y a peu. Dont un en anglais, mais relié où’ se trouvent une jolie récapitulation de plusieurs recettes de son coin italien dont je n’ai pu resister l’essai, miam!
    Alors, de quoi demain sera fait?
    Tu nous tiens par la barbichette!

    J'aime

    1. J’ai déjà beaucoup ri quand tu m’as dit hier que tu partais au marché alors que je finissais de copier le texte! Et pan, notre communion d’esprit continue! « Sous le soleil de Toscane », « Bella Italia » et « Saveurs vagabondes » sont des livres anti-déprime, jouissifs! Quant à son livre de cuisine « En Toscane »… tu « glettes » comme on dit chez nous, tu salives tant et plus en regardant les sublimes photos, en lisant les textes si poétiques et enfin en découvrant les quelques recettes… « une célébration sensuelle et savoureuse des plaisirs de la vie à l’italienne… » précise la 4ème de couverture. Notre chère Italie, si vaillante malgré le désastre sanitaire… comme on l’aime! Beaucoup aimé également le film « Colette ». Et Colette elle-même, quelle femme! Je vais plus loin dans les coïncidences : j’allume la télévision après le dîner et je découvre sur TV5 un extraordinaire documentaire sur la Bourgogne… terre aussi bénie des dieux (et des moines)! Je suis ravie que ces petits textes te mettent en joie, vous mettent en joie tous! C’est si bon pour moi de fureter dans mes livres à la recherche de ce que j’ai envie de partager…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s