Une émouvante première

DSCN0385.JPG6 mai 2012

Un dimanche pluvieux qui fut ensoleillé par la première visite que nous fîmes au Théâtre Royal de Liège en pleine rénovation. Ce week-end permettait de visiter 3 sites liégeois sauvés par les fonds européens.

C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons attendu la visite : on partait à la redécouverte d’un lieu qu’on connaissait par coeur. Du monde, plusieurs guides se succédaient avec environ 20 personnes. Un quart d’heure pour découvrir le chantier, pas assez pour se repaître de l’ambiance des lieux mais assez tout de même pour se rendre compte de l’immensité de la tâche. Quel merveilleux travail a été accompli mais combien il en reste à faire ! Le délai de septembre sera-t-il tenu? Cela nous semble impossible mais comme toujours à l’opéra, le miracle aura lieu!

La visite : Nous sommes partis de l’ancienne librairie, avons arpenté le couloir du rez-de-chaussée, sommes entrés dans la salle, avons pu la contempler : plafond, lustre et dorures sont superbes. Réfection de toutes les parois toujours à nu. Le sol du rez-de-chaussée est toujours en béton brut avec l’installation d’un système pour les personnes handicapées. Quelle ambiance sous les projecteurs de chantier, on se sent voleur de beautés et de mystères ! Petits pas dans le couloir, on passe la porte vers le plateau. On découvre le squelette de la fosse d’orchestre et on rejoint la scène. Dorénavant vertigineuse de hauteur. Les machines élévatrices des futurs différents plateaux sont garées bien en parallèle, la machinerie sous-plateau est visible avec d’impressionnants pistons… On termine par la partie « foyer de l’orchestre » et sortie par l’arrière.

On se retrouve dehors un rien abasourdis de ce qu’on a aperçu, j’aurais bien refait la file pour un second tour! Mais ce petit tour de piste nous a donné les crocs pour la découverte totale en pleine lumière et en pleine gloire, un grand événement dans la Cité Ardente d’autant qu’on inaugure avec une oeuvre de César Franck, célèbre enfant du pays. 

De nouvelles visites sont prévues lors des journées du patrimoine. Complètes, cette fois, puisque les travaux seront terminés. Ne les manquez pas, la découverte de la partie scène ultra-moderne et vertigineuse de hauteur avec la pose du cube vaudra notamment son pesant de cacahuètes!

Une visite trop courte à notre goût mais qui fut extraordinaire dans le sens premier du terme – on ne voit pas tous les jours un théâtre d’opéra à nu et en pleins travaux… Elle fut émouvante car nous nous sommes rendu compte que bien des artisans ont mis leur sens aigu de l’art et du travail bien fait à la renaissance de notre bien-aimé Théâtre Royal. 

Rendez-vous en septembre 2012 pour les retrouvailles! 

Un album photos vous attend (tout au-dessus colonne de droite) . Ce n’est pas du grand art car j’ai pris les photos dans la précipitation de la courte visite et à la lumière des projecteurs de chantier avec mon petit appareil numérique. Mais l’ambiance unique est perceptible! 

Si vous regardez les photos une par une, un petit titre vous permet de situer. Si vous voulez éviter les manipulations, optez pour le diaporama (clic coin supérieur droit) mais sans titres. Dans la présentation de l’album, je vous annonce aussi deux petits clips mais je ne les ai pas encore téléchargés. Il faudra revenir! 

Fidèles lecteurs visiteurs, amis liégeois, amis de l’opéra, amis « tout court » mais tout aussi chers et les autres aussi… Regardez comme c’est beau, un théâtre qui renaît!

Dans mon précédent blog, un article vous présentait également la renaissance d’un autre monument liégeois emblématique… Liège se fait belle pour 2017, ne boudons pas notre plaisir! 

http://tempolibero.skynetblogs.be/apps/search/?s=piscine

Un commentaire sur “Une émouvante première

  1. Merci pour ce reportage et toutes ces photos…quand je vois l’ampleur des travaux ,je me dis que le resultat ne pourra être qu’éblouissant ! Vivement l’inauguration .

    J'aime

Les commentaires sont fermés.