Jurassic Museum

Vous avez aimé la promenade dans le parc ? Allons maintenant vers un de ses lieux emblématiques.

Car dans un coin de ce fameux Parc Léopold de Bruxelles (voir post précédent), il est là : l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, « le musée des iguanodons » !

Nous l’atteignons en venant de la gare du Luxembourg. L’entrée n’est pas franchement imposante : un jeu de chicane au bout d’une petite rue qui, je vous l’accorde, rejoint le Parlement européen. Mais enfin, quand on connaît la beauté du Parc Léopold, entrer par cette porte quasi dérobée, ça manque un peu de grandeur. Grandeur, disais-je… Dès les premiers pas franchis, elle se balance au-dessus de vos têtes!

Que de richesses dans ce musée, et le musée lui-même en est une !

Commençons donc par l’enveloppe.

Le musée est composé de trois bâtiments « fondus » en un seul : le couvent des Rédemptoristes (milieu du XIXème), l’aile de l’architecte Janlet (début XXème) et l’ensemble de la tour moderne de Lucien de Vestel (milieu XXème).

Commençons par celle-ci puisque c’est l’entrée. Envisagé dès 1930, elle est complètement achevée bien plus tard en pleine question royale de l’immédiate après-guerre. Elle porte malgré tout, sur des parements en grès cérame aux tons dégradés d’orangé et aux lignes modernistes, le chiffre de Léopold III (LIII). Elle faisait partie d’un projet beaucoup plus vaste qui devait privilégier l’aspect scientifique de l’institution en démolissant totalement l’aile du couvent (finalement préservée). Les travaux, pourtant revus à la baisse, durèrent jusqu’au début des années 1980. Cela reste cependant bien le bâtiment « scientifique » de l’ensemble.

Le couvent des soeurs Redemptoristes date de 1851 mais elles n’ont jamais pu s’y installer, le coût dépassant leurs possibilités financières. Elles partirent s’installer à Malines, la société zoologique (voir post précédent) le racheta et l’occupa avec notamment des collections du cabinet de curiosités de Charles de Lorraine. Après sa faillite, on projeta d’y installer les squelettes de Bernissart mais les locaux s’avèrent beaucoup trop petits. Á partir des années 1970, de grands travaux vont lentement réhabiliter l’ensemble.

C’est l’aile Janlet (du nom de l’architecte) qui est en réalité le vrai point de départ du musée. Dénommée « Galerie nationale », elle est inaugurée en 1905 et consiste notamment au rez-de-chaussée en une immense salle d’exposition construite pour l’installation des iguanodons. La partie destinée au Congo belge n’a jamais été réalisée, Léopold II ayant alors privilégié le musée de Tervuren.

Lors de la visite, on passe d’un bâtiment à l’autre de façon très fluide mais avec de très nombreux escaliers à monter et à descendre, surtout en ces temps de COVID où les ascenseurs sont uniquement accessibles aux personnes à mobilité réduite. On marche, on grimpe, on marche, on descend, on marche, on remonte, on marche, on redescend… redoutable pendant des heures !

Pour le contenu, quatre parcours accessibles pour l’instant : la Galerie de l’Évolution, Planète vivante, la Galerie des Iguanodons et la Galerie de l’Homme.

La Galerie de l’Évolution située sur le dessus de l’aile Janlet avec deux niveaux (beau point de vue sur le Parlement européen dans l’escalier) – des milliers de spécimens présentés de façon claire et didactique !

Planète vivante : dans l’aile du couvent, sous les toits. Jonction vers l’aile Janlet. Présentation tout à la fois apaisante et spectaculaire.

La Galerie des iguanodons – aile Janlet. Même si tout le reste est beau, c’est tout de même pour ça qu’on est venues… lieu magique. Un sous-sol permet de comprendre l’aventure de la découverte des iguanodons à Bernissart et d’autres bêbêtes préhistoriques dont le Mosasaure, le lézard de la Meuse…

La Galerie de l’Homme – retour au couvent, étage inférieur.

J’avoue que, remontée du « charbonnage de Bernissart », une grande fatigue m’a submergée, j’ai rangé mon smartphone et je me suis alors simplement promenée au hasard… Si vous y allez, vous découvrirez cette dernière section extrêmement intéressante avec des explications fouillées et très visuelles quant à l’évolution de l’Homme.

Passage par la boutique du musée et puis petite balade vers le Parlement européen en direction de la gare… coucouche panier, épuisée !

8 commentaires sur “Jurassic Museum

  1. Quelle évasion tu as pu goûter pleinement dans le temps et l’espace!
    Mais je suis stupéfaite: c’est permis?
    Enfin tu as fait de la gym d’escaliers pour un bout, tes nonos de genoux te le disent sûrement!
    Que c’est beau, grand, somptueux, le papillon de pierre, la poule monstrueuse et ses œufs, et tout ce qui volait, galopait, nageait en croquant son voisin au passage, quelle Planète invraisemblablement éblouissante quand même!
    L’évolution joue des tours ébouriffants, c’est sans mot( maux!?)
    Et l’adage » s’adapter ou mourir » et encore dans nos cartons covidiens.
    Chanceuse d’avoir pu faire une si belle visite. Et maintenant repos, tu le mérites……

    Ici impossible de rien entreprendre. Les musées, gym, restos et coiffeurs avaient ouvert à nouveau, et crac! Quelques petits jours plus tard: Fermés…..le variant brésilien nous tue avec rapidité et jouissance absolue. Alors tout est à nouveau sur pose indéterminée.
    Mais je dois dire que ça ouvre, ça ferme, ça ouvre, etc…..donc plus personne ne se précipite nulle part.
    Un jour peut être cela changera t’il pour le mieux?
    A suivre, mais parfois je doute très très fort.
    Alors c’est amusant: tout le monde a des cheveux en abondance qui débordent des chapeaux et bonnets, et entre masques, chevelure, que dis-je «  moumoute est plus vraisemblable », gants, parfois je trouve que nous sommes dans un film de science fiction!
    Bonnes autres trouvailles cousine, si cela t’est permis. Fais moi rêver…….

    Aimé par 1 personne

  2. Les seules choses qui soient ouvertes : les musées. Il faut réserver car il y a des jauges de visiteurs par heure mais je dois dire que tout est très bien organisé malgré le nombre incroyable de demandes de visites. Les Belges sont devenus addicts à deux choses qui leur semblaient plutôt ringardes il y a un an : la marche et la visite des musées, c’est pas mal tout compte fait. La SNCB avait offert à chaque habitant un railpass de 12 voyages gratuits en train dans toute la Belgique. Barbara et moi l’avons utilisé pour visiter des musées à Bruxelles et ailleurs. Le seul souci dans ce genre de voyage : aucun resto, aucun café n’étant ouvert, tu es bien en mal de trouver un endroit pour faire un petit pipi !!! Le train et les musées le permettent : les toilettes dans les trains, dans les gares et dans les musées sont ouvertes ! Cela peut sembler prosaïque mais partir 7 ou 8 heures sans avoir la possibilité de te soulager à un moment ou à un autre, c’est pas cool du tout ! Il me reste deux musées à vous faire découvrir.
    Le railpass a expiré mais nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin, à nos âges on peut circuler avec un billet aller/retour pour moins de 7€, on en profite ! Pour l’instant, on a pris la cadence d’une excursion muséale hors de Liège par mois. Avec le beau temps qui va revenir (même si nous venons d’avoir 3 jours de tempête de neige avec un cumul de 15 cm dans ma cour), nous allons sans doute aussi privilégier les balades dans la nature d’autant que Barbara a été complètement vaccinée, moi je ne vois toujours rien venir mais ça arrivera bien un jour ! Comme chez vous, les commerces dits « non essentiels » ferment, ouvrent, referment, rouvrent… et le cas des coiffeurs a été cet hiver crucial… moi aussi, je n’arrivais à faire tenir mon bonnet sur ma tignasse après 4 mois de repousse (6 cm a confirmé mon coiffeur…) ! Pendant la brève réouverture, je me suis fait faire une coupe drastique. De nouveau fermés pour un mois, je tiens donc le coup ! Pour le reste, je m’occupe à la maison, j’ai commencé mes semis, ma salle de bains bien chaude s’est transformée en tomato et autres légumes nursery… il m’arrive de ne pas quitter la maison pendant plusieurs jours, heureusement que je suis de tempérament casanier ! Je me balade aussi dans le quartier guettant le réveil de la nature, je me suis acheté un appareil-photo un peu plus performant que celui de mon smartphone et donc je l’apprivoise. Et puis mes cours d’allemand (!!!) qui me prennent beaucoup de temps en étude mais là nous sommes en vacances scolaires (ce qui explique que j’ai remis le blog en route, un peu plus de temps à y consacrer car vous proposer un post me demande souvent des heures de travail). Restent les visioconférences et les streamings pour les opéras, les concerts et les visites virtuelles d’expos. On s’adapte, ma bonne dame, on s’adapte… Encourageons-nous, toute épidémie a une fin !

    J'aime

  3. Quel plaisir de lire ce blog consacré à ce beau musée et à ses richesses et notamment à la collection des iguanodons découverts chez nous à Bernissart .. Je voulais les voir et j’en suis sortie émerveillée par les mises en scène et place de tous ces animaux gigantesques , carnivores , végétariens ou omnivores , sur terre , mer ou dans les airs .Oui , on se sent très petit ( dans tous les sens du terme) face à ces animaux préhistoriques .
    Tout en te lisant et visionnant tes superbes photos , je revivais notre visite du jour avec cette impression d’avoir vécu un bon moment en ta compagnie et d’avoir pu ajouter  » du positif culturel  » à une journée de ma vie de retraitée .
    Tout comme Virginie ce-jour , il faudrait peut-être compléter cette visite par celle des dinosaures , organisée au Palais du Heysel , aussi à Bruxelles .
    L’envie de repartir pour visiter , découvrir , me faire plaisir me  » démange » ….alors à bientôt ??

    Aimé par 1 personne

    1. Pourquoi pas? Que pense Virginie de cette expo, pas trop « Disneyland »? Pas d’inquiétude, il nous reste des tas de choses à découvrir dans notre petite Belgique. Aller à leur rencontre en ta compagnie, c’est un plaisir sans fin…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s