Une traversée du désert

C’est une actrice épatante, dirait Jean d’Ormesson ; rare, diraient les gens du métier. Elle choisit consciencieusement les films qu’elle va interpréter, des films forts :

affiche-louise-michel-la-rebelle.jpeg affiche2_jpg-r_600_800-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Oui, c’est elle, Sylvie Testud. Sorte de petit oiseau blond aux yeux bleus d’origine italienne, écrivaine également, dont les livres ont aussi été portés à l’écran. Pour ma part, ce qui me l’a fait découvrir et aimer, c’est son interprétation de Françoise Sagan dans le film de Diane Kurys. Tellement convaincante qu’on a parfois difficile dans un choix de photos de discerner l’actrice de la véritable Sagan.

M9558.jpeg

Vous voulez en savoir plus sur cette comédienne qui déclare : « J’aime vivre dans l’adultère avec moi-même« ? 

http://www.psychologies.com/Culture/Divan-de-Stars/Interviews/Sylvie-Testud-Je-ne-suis-pas-rebelle-je-suis-libre

C’est exactement le genre de personne que Frédéric Lopez aime confronter à des peuples étonnants dans ses émissions  Rendez-vous en terre inconnue. La rencontre sera enrichissante, émouvante, exaltante, enchanteresse d’humanité.

Bon nombre de ces émissions sont devenues des bombes d’émotion vraie (Muriel Robin qui se couvre de boue et qui convainc des femmes d’entrer dans la mer, chose qu’aucune n’a jamais osé faire ; Gilbert Montagné qui se rend au Zanskar et qui confronte ses hôtes à sa cécité ; ou encore Patrick Timsit qui a ressenti le besoin de partager sa découverte avec son fils).

L’émissions avec Sylvie Testud est de celle-là. D’autant que le cadre est le désert. Et quel désert! Voici l’émission en entier, c’est un baume au coeur et aux yeux. Si vous n’avez pas le temps ou pas l’envie de tout regarder, alors calez le curseur sur 1h20.47 , une découverte sublime vous attend. Mais tout est sublime dans ce film sur les Gorane, je suis certaine que si vous regardez cet extrait, vous allez revenir en arrière ! Rencontres de femmes, d’hommes fiers, courageux et si accueillants. Quelle leçon pour nous, Occidentaux parfois arrogants dans nos certitudes !

Une  telle émission qui réconcilie avec l’humanité, ne vous en privez pas ! Et dites-moi ce que vous avez ressenti. Du bonheur, j’espère, c’est tout le mal que je vous souhaite!

Un commentaire sur “Une traversée du désert

  1. quelle emotion, quelle stupefaction de beauté et de simplicité absolue., et quelle philosophie de vie sans fatras…et que de souvenirs pour moi qui ai eu la chance de fouler le desert, mais pas en touriste. Je connais le vent permanent,la lumière cuisante et aigüe la chaleur, le froid et cet immense silence, les couleurs multiples, les formes des roches et les rencontres inoubliables, tel ce nomade en vélo au milieu de rien qui regroupait ses dromadaires qu’eux appellent chameaux dans la beauté à couper le souffle d’un coucher de soleil sans mesure.
    Mais je n’ai pourtant pas vécu le cinquième de ce que S.Testud et Fred ont eu le Bonheur de vivre.Mais le peu que j’ai eu le privilege de froler m’a laissé une immense emotion qui dure encore des années après.
    Quelle belle idée que ces rencontres imprévues, en espèrant que ces Gouranes sauront garder leur richesse de vie vraie. Comment imaginer le Sahara sans eux, ainsi que les autres peuples nomades, haïs et ridiculisés pour leur liberté.
    J’aime bien S.Testud, qui donne l’impression d’une irréductible bien décidée mais fragile tout compte fait.Son role de Sagan était des plus troublants de vérité et de mimétisme. Et ce Fred en question qui lui aussi, à l’évidence, est très ému. pourtant il a la chance de faire chaque voyage, chaque rencontre, mais on voit bien que celui-ci retient son attention.
    Il y a de la sincérité dans cette emission, pas d’artifice, ni de faux semblants et c’est digne de mention.Vraiment l’inverse de ces « télé-réalités » qui innondent méchament et idiotement les ondes
    Mais à bien y penser c’est quand meme aussi risqué: quel impact direct à ce genre de deploiement de cameras, et infrastructures dans des mondes isolés? quel impact sur les enfants, ou les femmes en voyant ce que les invités apportent avec eux? les meres aiment quand meme avoir des facilities de medicaments ou autres choses pour les enfants, comme partout je suppose. Toujours le meme dilemne entre modernité assomante et simplicité de vivre absolue mais avec les aléas que cela apporte aussi.Pas de réponse du tout!
    Mais incontestablement cela crée aussi des liens indissolubles et privilégiés. La question est d’actualité depuis que deux tribus distinctes se sont rencontrées il y a une myriade d’années!.
    Nous aurons la chance, à partir du 19, de voir cette emission, mais pendant 1 heure, donc coupes intensives dans le sujet. Mais bon, c’est mieux que rien! Nous avions vu celle avec Muriel Robin, et les femmes rouges il y a plusieurs années et ça avait été une vraie découverte, mais unique aussi, l’émission n’ayant pas été retenue ici! Elle aussi éatit nature et se coulait dans l’inconnu avec étonnement et plaisir.
    merci Rita, je viens de passer un moment ennivrant en ce lundi matin férié ( fête du travail, donc on ne travaille pas!) et pluvieux, et ça fait un bien fou!
    Bonne rentrée, ma chère!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.