Vert cool

DSCN0509.JPGDimanche dernier, sortant de mon expo sur Eugène Atget en plein Marais avec en plus un beau temps inespéré, j’ai flâné sans plan, au gré de mes envies dans ce Paris presque médiéval. Promenade délicieuse qui débute dans le jardin du musée Carnavalet.

J’avais fait une halte parisienne le mercredi précédent et j’avais vu les colonnes de voitures sur les voies sur berge quitter la capitale. La plate-forme Méditerranée de la gare de Lyon était prête à exploser même à 21h, heure de mon TGV pour Avignon. Pas de soucis, me suis-je dit, l’exode sera compensé par les touristes qui vont arriver. Que nenni!

Au retour, ce dimanche à Paris, c’était le calme plat. Oui, quelques touristes faisant la dorsale « Place des Vosges-Beaubourg » mais en prenant les tangentes, rien que du bonheur! Quand je vous dis du bonheur, oui, du vrai bonheur! Les familles qui déambulent, les enfants qui jouent dans les rues que la préfecture avait rendues piétonnes…

Je me suis vite donné un but: partir à la découverte des multiples squares du quartier. Et alors, on découvre que Paris, outre ses grands espaces verts, est jonché au sein de ses quartiers les plus peuplés, de milliers de petits espaces qui font la joie des enfants, des parents, des touristes qui s’y reposent…

Une grande cheminée  a attiré mon attention et m’a conduite au jardin Francs-Bourgeois-Rosiers derrière la maison de l’Europe. Havre de paix à deux pas de la cohorte de touristes pressés :

DSCN0497.JPG DSCN0498.JPG

 J’ai enchaîné avec le jardin de l’hôtel Lamoignon, celui du musée Cognac-Jay et bien d’autres…

DSCN0515.JPG DSCN0516.JPG

DSCN0520.JPGDes familles, des enfants, des promeneurs solitaires, des rêveurs, que c’est beau à découvrir dans cette ville tentaculaire. Une vie de quartier faite d’enfants qui jouent dans la rue, à la patinette, au roller, au foot… en plein Paris, on croit rêver! 

DSCN0548.JPG

Et c’est ainsi que j’arrive tout en douceur au square du Temple et à son Carreau en pleine rénovation. 

DSCN0534.JPG

DSCN0549.JPG

Je me promène dans le « vrai » Paris, celui des familles qui se baladent en ce bel après-midi dominical, celui des copains et copines qui boivent un coup de blanc, des amoureux qui se bécotent sur des bancs publics. Tout est calme, joyeux, apaisé. Farniente parisien, quel luxe!

Je vais de vert en vert, au gré des rues, je repère les îlots et je saute de l’un à l’autre avec un savoureux plaisir. Puis les balcons prennent le relais, avec des trésors d’ingéniosité. 

DSCN0526.JPG DSCN0552.JPG

 Il y a aussi des paradis bien cachés…

DSCN0531.JPG DSCN0518.JPG

DSCN0522.JPG DSCN0527.JPG

DSCN0528.JPGDes terrasses insoupçonnées, toutes de fraîcheur et d’incognito!

Quelles merveilles pour ceux qui peuvent en profiter mais surtout pour nous qui en rêvons!

C’est ainsi que je me suis laissée « couler » vers le Forum des Halles.

Je l’avais quitté l’été dernier en ruines, il n’existe plus aujourd’hui. Une sorte de grand vide. Pas vraiment de regret car il finissait par devenir hideux de vieillesse. L’espoir de le voir renaître avec le grand projet de la canopée…

 

DSCN0558.JPG DSCN0561.JPG

DSCN0563.JPG DSCN0566.JPG

DSCN0570.JPGRemontée par la rue Montorgueuil, une grande faim m’a envahie et j’ étais sûre d’y trouver de quoi me sustenter: un Monop’ , petit relent du ventre de Paris.

Et pourquoi pas remonter la rue du Faubourg Poissonnière? Chiche pour mes pieds endoloris!

La Gare du Nord n’est pas loin mais le jardin de l’église Saint Vincent de Paul place Franz Liszt avec son joli jardin d’enfants me permet une dernière halte hautement appréciée!

 

DSCN0571.JPG

 Pas de doute, Paris est une ville verte pour qui sait prendre les chemins de traverse ! 

Un commentaire sur “Vert cool

  1. Ah! quelle belle balade je viens de faire avec toi!
    J’ai ressorti ma carte de Paris, et je rêve………

    J'aime

Les commentaires sont fermés.