House of dreams

house_of_dreams_100x100_0.jpegLa nouvelle saison de l’Opéra de Wallonie au Théâtre Royal de Liège, dans la splendeur de sa rénovation! On en rêve déjà tous!

Pour tout savoir sur les oeuvres jouées et les distributions…

http://www.operaliege.be/fr/activities/2012/operas

 

L’essentiel:

– Stradella* (César Franck), mise en scène par Jaco Van Dormael (19 > 29/9/2012)
– Jordi Savall, concert, 30/9/2012
– Edita Gruberova, concert, 4/10/2012
– Gala Verdi, concert, 13 et 14/10/2012
– L’Officier de fortune* (André-Modeste Grétry), concert, 20/10/2012
– Cavalleria Rusticana (Pietro Mascagni) & Pagliacci (Ruggero Leoncavallo), avec José Cura, 17/11 > 2/12/2012
– Une autre Traviata, 1/12/2012
– Nabuccolo (opéra participatif pour enfants), 10 > 15/12/2012
– La Belle Hélène (Jacques Offenbach), mise en scène de Shirley & Dino, 22/12/2012 > 6/1/2013
– L’Italiana in Algeri (Gioacchino Rossini), 18 > 26/1/2013
– L’Enfant et les sortilèges (Maurice Ravel) 15 > 19/3/2013
– La Fanciulla del West (Giacomo Puccini), avec Deborah Voigt et Carl Tanner, 22/2 > 5/3/2013
– La Forza del Destino (Giuseppe Verdi), avec Daniella Dessi et Fabio Armiliato, 18/4 > 2/5/2013
– I due Foscari** (Giuseppe Verdi), avec Leo Nucci et Fabio Sartori, 10 et 12/5/2013
– Guillaume Tell*** (André-Modeste Grétry), sous la direction musicale de Claudio Scimone, avec Anne-Catherine Gillet, 7 > 15/6/2013

Jean-Pierre Rousseau, le directeur général de l’OPRL, a visité aujourd’hui le chantier et nous envoie ses photos par mobile, merci à lui! On se régale devant la fraicheur des couleurs et la beauté des ors!

578659_10150682057522602_629007601_9466204_97684864_n.jpeg

562034_10150682058352602_629007601_9466206_2137163368_n.jpeg

149372_10150682056857602_629007601_9466202_1282073507_n.jpeg

 

 

Un commentaire sur “House of dreams

  1. Passionné d’opéra et abonné depuis ouh la la…! années à l’O.R.W. (Opéra royal de Wallonie), j’ai donc, comme chaque année, reçu à ce titre la nouvelle brochure présentant la future saison 2012-2013.
    Saison qui – après trois ans d’exil sous un chapiteau incommode – nous verra réintégrer enfin notre vénérable bâtiment, le Théâtre royal de Liège, totalement remis à neuf…
    La « maison de nos rêves »…
    C’est sans doute pourquoi, pour la première fois depuis ouh la la…! années, cette saison porte un titre (unilingue) : HOUSE OF DREAMS…
    Liège étant, je le rappelle quand même, de langue française (et même francophile à l’extrême), j’ai d’abord pensé que cette saison mettrait à l’honneur des compositeurs anglais (quoique entre nous, mis à part LAWES, PURCELL, BRITTEN et le germano-anglais HÄNDEL, je n’en connais guère, l’opéra n’étant certes pas une spécialité british…).
    Que nenni! aucun opéra d’outre-Manche dans la programmation!
    Pas plus que de solistes prestigieux ou de maestros angliches. Voire états-uniens.
    Le directeur général de l’O.R.W., son chef permanent et son chef des chœurs étant tous italiens (de souche ou d’immigration) – et son premier chef invité bien de chez nous –, je me suis alors dit : « Bon dieu, mais c’est bien sûr! C’est parce que son public, lui, nous vient en bonne part d’Angleterre! ou du moins parle couramment la langue de Shakespeare…».
    Eh bien! croyez-moi ou pas, mais en ouh la la…! années de fidélité à l’O.R.W., j’ai entendu énormément parler le néerlandais (Maastricht et Hasselt sont tout proches) et régulièrement le français. Quant à mes voisins de loge, ils sont tous germanophones (Aix-la-Chapelle n’est pas bien loin). Et certains soirs, on entend même dans la salle quelques « oufti valèt! » ou des « brava » et autres « bravi tutti » lancés par des italolâtres…
    Mais jamais, je dis bien JAMAIS en ouh la la…! années, je n’ai entendu piper le moindre mot d’anglais.
    Rien! nada! nothing!
    Alors, en ma qualité d’abonné depuis ouh la la…! années, j’ai pris ma plus belle plume (my most beautiful pen) pour demander quelques explications (some explanations) à l’O.R.W. et à sa direction.
    Leur suggérant – si vraiment ils tenaient à faire dans l’exotisme – de remplacer ce « House of dreams » aussi injustifié qu’abscons pour 50 ? 60 ? 70 % ? des spectateurs, par quelque chose bien de chez nous, qui mettrait tout le monde d’accord : « Li Mohone dès sondjes ».
    Ça veut dire la même chose en wallon, mais au moins ne heurte pas nos oreilles d’anciens Principautaires : Liégeois, Limbourgeois ou Rhénans!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.