Ô sainte B…

Sainte B… au pif, dans la foulée, on pense à : 

– Sainte-Barbe, la patronne martyre des mineurs et des carriers, si familière en nos régions (une potale la représentant avait été installée dans le tunnel de Cointe pour protéger les ouvriers chargés du percement) 

– Sainte-Bernadette (Soubirous) qui veille à la prospérité de Lourdes

– Sainte-Beuve, c’est un homme ! l’écrivain et critique du XIXème siècle

– la Sainte-Baume, le gros caillou entre Toulon et Marseille qui approvisionna notamment ces deux grandes villes en glace naturelle  

La Sainte Bible ? En ces temps de Noël… Mais non, ce n’est pas dans mes idées, comme on dit pudiquement ici!

Alors, cette B… que je révère aujourd’hui, qui peut-elle être? Oh, un objet au départ pas tellement glamour qui glougloute et fait immanquablement penser aux papys et aux mamys frileux, un peu comme le Damart… Sauf que, comme le Damart justement, elle a pris un sacré coup de jeune, LA BOUILLOTTE! On en voit de toutes les formes et de toutes les couleurs, écolo et bio qui carburent à toutes sortes d’énergies.

Par ces temps de grand froid, je vous offre donc une parenthèse calorifère !

Mais attention! Si vous tapez « Bouillotte » dans votre moteur de recherche, vous trouverez des tables et des lampes Louis XVI et Empire. On se souvient que Marie-Antoinette avait la passion du jeu et qu’elle contracta des dettes qui mirent en péril plus d’une fois le règne de son mari. À l’époque apparut le jeu de cartes « Bouillotte » et avec lui le mobilier adéquat…

2114519210.jpeg 41984-1.jpeg

Mais revenons à nos confortables calories.   

C’est que la bouillotte a toujours existé et bon nombre de ses antiques déclinaisons se trouvent encore sans problèmes sur les brocantes ou chez les antiquaires. En cuivre, en laiton, en grès, en fonte  

47255174.jpeg 13057540.jpeg

Fonctionnant avec des braises, de l’eau chaude ou à mettre au four

chaufferette-de-lit-de-cru-22849706.jpeg3194515165_1_16_Ee94JxMQ.jpeg

Portative pour le voyage… de toutes les sortes, souvent de très beaux objets!

Chaufferette_de_voyagejpg_260_350.jpeg 3194515165_1_10_tkQ133NA.jpeg

La bouillotte ringarde et démobilisée par la modernité, c’est ce que je croyais jusqu’à ce mois de mars de l’an dernier où une douleur vraiment atroce me coinça plusieurs jours durant l’épaule droite. Rien de la pharmacopée moderne n’en vint à bout, j’en pleurais à chaudes larmes à chaque petit centimètre de déplacement de mon bras. Jusqu’à ce que mon amie Barbara m’apportât une bouillotte à eau sous fourrure polaire. Cette frileuse à 200% me persuada que c’était le remède miracle, je confirme! La douce chaleur irradia dans mon articulation endolorie et m’apporta enfin un vrai soulagement!

Un premier miracle.

Qui me fit voir la bouillotte à papa sous un autre oeil et franchement, je suis entrée dans une modernité du produit que je ne soupçonnais pas. Alors si vous avez froid, voilà de quoi vous réconforter, il y en a pour tous les goûts, je vous fais le catalogue ?

Les plus modernes: aux noyaux de cerise ou aux graines de blé enveloppés d’huiles essentielles relaxantes de lavande provençale, au gel chauffant. De toutes les formes, doudous pour petits et grands. On les passe au micro-ondes et hop! 

peluche-bouillotte-agneau-enfant-grains-de-ble-aroma-home.jpegbouillotte-velours-gel_107_185-z.jpeg

 Les bouillottes pour les mains, pour les pieds, pour le dos, pour le cou…

image.jpeg chaussons-bouillottes-dorlotte-rayures-bordeaux.jpeg

ceinture-chauffante-micro-ondes-dos-les-chiffonniers.jpeg  soin-bouillotte-seche-tour-de-cou-vaches-5816029-img-5566-efcaf-88f60_570x0.jpeg

Et toujours à l’eau chaude, aux céréales, au gel et le chauffe-lit antique reconverti à l’éléctricité. Quelles que soient les parties du corps, le confort est là! Et on peut même se la jouer petit renard tour de cou sans sacrifier le moindre goupil…

bouillotte-graines-tour-cou-peluche-renard.jpeg  41M7aLE4J9L.jpeg

Mais vous aimez l’eau chaude ; le plaisir de sentir le liquide se déplacer, gouglouter, ronronner, c’est déjà bien relaxant. Pour ne pas gâcher le plaisir esthétique, il existe aujourd’hui des merveilles de poésie, d’humour et de design !

bouillotte-chauffage.jpeg bouillotte_fleur.jpeg

On peut faire dans le plus traditionnel et même se tricoter une jolie housse perso…

bouillotte-a-eau-original-poisson-indicateur-de-chaleur-2-litres-fashy.jpeg Bouillote-pois-bhv-111912_L.jpeg

Un deuxième miracle !

Celui qui me fait vous écrire ce post… Depuis presque deux ans, le sommeil me fuit. Moi la grande dormeuse devant l’éternel! Dormir était depuis toujours un des mes grands plaisirs et bien des fois, mon mari me disait que me voir dormir le rassérénait, lui l’insomniaque… Mais le veiller pendant quatre mois dans un fauteuil inconfortable à quelques centimètres de son lit, l’esprit toujours en éveil au moindre souffle, au moindre mouvement m’ont fait perdre le sommeil. Des pilules, je n’ai pas osé, il faut que tous les matins à 8 heures, je sois opérationnelle pour mes élèves. Alors, que faire ? J’en étais épuisée il y a une semaine encore. Et puis j’ai repensé à la bouillotte, à sa chaleur enveloppante et ça marche! La chaleur irradiante facilite la relaxation profonde et l’endormissement, j’apprécie pendant ces vacances sans réveil barbare. On verra à la rentrée scolaire mais en attendant, je savoure. Et je récupère.

Bouillotte.jpgAvis à vous tous les amis en délicatesse avec le sommeil, la bouillotte, la bonne vieille bouillotte peut vous permettre d’apprivoiser le doux dodo tant recherché. Sous la couette, un demi-litre d’eau chaude qui vous accompagne doucement jusqu’au réveil, quoi de plus simple? Et si vous êtes frileux, ça marche tip-top et c’est pas cher!  

Ô sainte Bouillotte, merci!

   

 

4 commentaires sur “Ô sainte B…

  1. Sympa l’ode à la bouillotte pour retrouver le sommeil 😉
    De mon côté je suis un adepte de la mélatonine (hormone du sommeil) qui ne donne aucune accoutumance, et qui est tout sauf un somnifère…, pour récupérer des nombreux décalages horaires.
    Si la bouillotte n’est pas (plus) efficace, je te la conseille vivement.
    N.B. : en ventre libre outre-Quiévrain
    José

    J'aime

  2. J’envoie illico cette information importante à ma fille en mal de sommeil depuis qu’elle a eu de très mauvais vols à piloter vers des lieux remplis d’ouragans et autres tornades……elle a eu de grosses frayeurs!
    Nous verrons si la bouillotte ( mais où la mettre?) ou la mélatonine l’aideront.
    Merci bien.

    J'aime

  3. Merci, José! Je vais voir si c’est en vente libre en Belgique. Pour Dominique, la bouillotte, je la dépose tout d’abord sous la couette, le temps de passer à la salle de de bains. Quand je rentre dans le lit, hum, c’est déjà bien chaud. Faut dire que je ne chauffe pas la chambre, donc le contraste dehors dedans est délicieux. Une fois dans le lit, si j’ai mal au dos, je me la cale au niveau des lombaires, divin! Mais la poser juste à côté de soi est également bien agréable. Tout dépend également de chaleur. Moi, je la prépare bien chaude, ainsi elle irradie les premières heures et reste assez chaude au petit matin et là, dormant en chien de fusil, je la pose au milieu, hummm ! En plus comme elle est recouverte de fourrure polaire, c’est tout doux! Bon, maintenant si vous avez un(e) conjoint(e) style calorifère comme l’était mon homme (d’ou son surnom de Nounours), rien ne vaut de se lover dans les bras aimés… on se réchauffe ainsi l’âme également!

    J'aime

  4. Commentaire tardif…mais depuis un petit mois, je passe aussi de douces nuits avec la bouillotte sèche (noyaux de cerises) achetée après avoir lu ton texte. Merciii…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.