Cerises en neige

P1020822.JPGIl a neigé cet après-midi, la preuve!

À Hasselt et nulle part ailleurs.

Au jardin japonais que Stéphane, Kaoru et les enfants m’avaient proposé de visiter avec eux. Bonheur de découvrir un lieu qui m’intriguait depuis longtemps, en harmonie désormais avec Theo, le filleul de mon homme, et Kaoru, la compagne de son cher Stéphane.

Plaisir, bonheur de voir les quatre enfants s’aimer avec une si belle connivence, le club des quatre: Anaïs, Noah, Simon et Theo.

Chère Anaïs qui devient une belle jeune fille, toujours aussi tactile avec qui j’ai fait toute la promenade bras dessus bras dessous, et qui, selon son papa, a la vocation de l’enseignement grâce à moi. Quelle responsabilité !

Noah, sensible et mystérieux, si proche dans le physique et les attitudes de son papa, devenu un vrai romantique avec les cheveux longs. J’ai toujours aimé le regard qu’il posait sur les choses et les êtres, parfois bien grave et mélancolique pour un enfant mais toujours bienveillant,  et le voir prendre le reflex de son papa et avoir, avec son corps, des vraies attitudes de photographe instinctivement, quelle joie ! L’objectif le protège et lui permet ainsi de se révéler.

Simon, ah Simon! Il s’est emparé de mon appareil et a été un vrai reporter fantasque de la promenade. Son but: faire plus de 300 photos, il y est arrivé, et j’ai dû trier… Lui, son truc du futur, c’est la bagnole! Oh, garçon, ça m’interpelle comme on dit aujourd’hui, tu vas t’entendre avec Thierry!  

Theo? Il grandit, est déjà redoutable en stratégie et en art martial avec sa médaille toute fraîche, court comme un cabri, parle un bien beau français et est sur le chemin de la sagesse japonaise sur les conseils de sa maman. j’ai aimé qu’il se souvienne spontanément de son parrain, je prendrai le relais, garçon, promis! 

 P1020650.JPG

Noah, Simon, Stéphane, Anaïs, Theo et Kaoru

Stéphane et Kaoru, merci pour ce beau dimanche que vous m’avez fait partager en ces temps un peu difficiles!

Simon et moi vous proposons un album-photos de notre visite, au-dessus à droite comme d’habitude. Ce lieu enchanteur est superbe avec les cerisiers en fleurs mais aussi en toutes saisons. À moins d’une demi-heure de Liège… 

http://toerisme.hasselt.be/fr/284/content/3742/jardin-japonais.html

P1020877.JPG

 

10 commentaires sur “Cerises en neige

  1. Se promener dans un beau jardin au gré des allées verdoyantes et cerisiers en fleurs pour y respirer la sérénité en compagnie d’êtres chers ,c’est savourer des instants d’éternité ,mettre un peu de baume au coeur et permettre à l’âme de chanter et danser…
    Merveilleux et bon dimanche ma gente dame malgré le manque d’ensoleillement.Mais qu’importe puisque le printemps est à nos portes et les jolies mésanges de retour.
    Bisous chaleureux.

    J'aime

  2. Merci ! Oui, ce fut une superbe après-midi malgré le manque de soleil mais cette luminosité convient aussi très bien aux paysages asiatiques. Les enfants ont été adorables et m’ont rappelé que je leur avais promis que l’an prochain (en 2015, ouf) ils viendraient passer quelques jours de vacances a casa. Y a du boulot pour leur libérer les chambres du second même si j’ai dû ce matin à 6h30 « creuser une grande tranchée » vers l’étage supérieur et le compteur électrique. Je me suis rendu compte que ce qui encombre n’est presque que du papier et des caisses vides, comme dab… Le gros boulot des grandes vacances, donc ! (avec le débarras de la cour). J’ai de quoi faire pour ces deux mois… Le raccord électrique est posé, les deux ouvriers sont adorables, d’une gentillesse et d’une politesse remarquables.

    J'aime

  3. Chanceuse, même sans pétant soleil…nous il neigeait de la vraie neige, tempête à nouveau, celle que l’on appelle la tempête des sucres, ou des corneilles dépendant des gouts culinaires de chacun. Mais en fait cela veut dire une tempête de printemps……mais avouons que ça ne change strictement rien à la dite tempête, elle est pareille à celles de décembre ou janvier.
    Et aussi un ras le bol monumental d’un océan à l’autre, sauf en Colombie Britannique où le temps est comme chez vous, et avec aussi le grand festival des cerisiers pleine fleurs à Van Dusen Garden……… Rahhhhhhhhhhh!
    Enfin, merci d’avoir partagé toute cette abondance magnifique.
    Tu dis que ce bijou est à moins d’une 1/2 heure de Liège? j’y serais toute les semaines si j’habitais là, pour voir l’évolution des saisons de floraison. Il y a surement un autobus, non? ou alors les liaisons Wallonie-Flandres sont elles glaciales à ce point là?
    Les gamins ont l’air gentils, patients, ô combien, car tout un après-midi de fleurs pour des enfants c’est quand même incroyable, surtout pour le petit dernier.
    Enfin, tu t’es bien agréablement émerveillée de printemps, c’est chouette!
    Ce jour ici, grand soleil, enfin, et nos mètres glacés fondent. Tout le monde retrouve le sourire!
    Je t’envoie plein de gentillesse en cette semaine particulière, et te souhaite avec ardeur plein de biceps glorieux et des mollets en titane pour tes futures vidanges de stocks encombrants! Carpe Diem chère………

    J'aime

  4. Cet endroit est accessible en une petite demi-heure en voiture (pa l’autoroute) mais aussi en train+bus. Les relations avec Hasselt sont excellentes, la ville faisait partie de la Principauté de Liège. Il y a des milliers de supporters du Standard de Liège, « notre » grand club de foot (les Rouches comme on les appelle avec un bel accent de Seraing puisque le stade fait face aux aciéries fermées d’Arcelor-Mittal. Ce qui m’a surprise dans ce jardin, c’est le peu de chants d’oiseaux en cette saison, chez moi ils sont en folie. Et puis ce qui est dommage, c’est que tu as la voie rapide qui longe un côté du parc avec énormément de cicrulation car il y a un grand parc d’attraction couvert. Des dizaines d’autocars garés… mais c’est quand tu arrives tout au fond du jardin, le reste de la balade, c’est très calme. On prévoit pour demain mercredi 2 une émission « Des racines et des ailes » sur Paris avec la découverte d’un jardin japonais… Tu connais? Je vais essayer de t’envoyer la bande-annonce par mail, et à surveiller sur TV5!

    J'aime

  5. voilà les explications de notre coup de téléphone il y a peu…..je n’avais pas compris non plus d’où venait sur mon Ipad la mention des Racines et des Ailes….que nous n’avons plus sur TV5. On nous repasse les mystères de l’histoire en ce moment. Et plus jamais cette émission fabuleuse vue une fois sur Florence avec un jeune historien très agréable, un doute? ou histoire de doute? je ne me souviens plus. Ici le hokey et le base ball ont repris leurs horaire, ainsi que de romans feuilletons nullards.
    Pas grave, je vais me régaler grâce à toi!
    Non, je ne connais pas ce jardin parisien.
    Je me suis déjà dit que lors de mon prochain voyage à Paris (dans cent ans? ) , je me permettrai des voyages fous dans les jardins de la ville qu’au fond je ne connais pas du tout, à part celui du Luxembourg et les Tuileries.
    Une récente émission faisait la comparaison des espaces verts parisiens versus Londres, New York et Berlin.
    Paris ne compte que 5m2 de vert par habitant, contre une 50aine à Londres et presque 100 à Berlin. New York, étonnement est championne avec beaucoup d’espaces verts, ce que l’on voit effectivement depuis l’avion. Washington aussi est vraiment remplie d’arbres et de grands jardins partout, ça m’avait stupéfiée l’année passée..
    Tu mentionnes l’absence d’oiseaux, et moi, ce qui m’a tout de suite paru évident et dramatique, c’est l’absence totale de polinisateur dans toutes tes photos de fleurs…comment est-ce possible: pas la moindre abeille, ni bourdon, ni mouche polinisatrice, ni coléoptère farfouilleur comme j’ai dans mon jardin au premier crocus.??????? effrayant selon moi.
    Et pourtant nous avons ici, à 7km d’immenses champs de maïs GMO malheureusement, qu’ils arrosent généreusement à partir de petits avions. Rogne et grogne immense, mais impossible de gagner contre ça.. Peut-être la forêt entre eux et moi est ma sauvegarde. Je vais même avoir cette année en louage à cause de mes pommetiers nombreux quelques ruches d’un jeune couple qui se cherche des endroits « propres ». N’ayant jamais mis une once de désherbant ni pesticide et autre insecticide, mon terrain est absolument vierge.
    J’encourage tout le monde à faire pareil. Vous verrez revenir vos désherbants naturels: oiseaux, guêpes bouffeuses ogresses de mouche bleues, elles sont les meilleures pour ça, ainsi que toutes sortes d’insectes prédateurs. Mon immense jardin roule tout seul, les chants d’oiseaux en prime!
    Bon printemps à tous. Pour nous c’est encore seulement une promesse à plus ou moins long terme….Patience!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.