On avance, c’est une évidence!

Ceux qui se sont promenés ce week-end à Liège ont pu admirer la façade de l’opéra restaurée, libre enfin de ses échafaudages. Qu’elle est belle! Le soleil et le ciel bleu s’étaient invités, de bonne augure pour la suite.

la-facade_bis.jpeg

la-facade.jpeg

319402_473697745992951_1931939389_n.jpeg

Lors de ma visite du mois de mai, j’avoue que j’angoissais en voyant tout ce qui restait à faire à l’intérieur… Échafaudages en tous sens, gravats, câbles pendants, on avait peine à imaginer que tout serait prêt 4 mois plus tard! Eh bien, les choses avancent à grands pas! Ouf… 

Les couloirs et le plafond du foyer en ce début juillet.

les-escaliers.jpeg

le-plafond-du-foyer2.jpeg

Le foyer qui, comme on vous l’explique, a donné bien du fil à retordre…

Et la salle, la salle ! pas vraiment plus simple !

salle1.jpeg

Travail sur les dorures et la restauration des toiles du plafond… 

 

03.jpeg

10.jpeg

07.jpeg

Tous ces savoir-faire aboutiront à la renaissance de la salle, une salle où nous vivrons des moments musicaux fabuleux. Merci à tous ces artisans artistes tellement passionnés!

Mais oui, la salle, on veut la voir!

Faisons un grand « chuuuutttt » comme aux championnats d’Europe et alors, et alors…

La voilà, toute dernière photo de début juillet! la-salle.jpeg

 Waouh, mais ça donne envie! Vivement le 19 septembre, encore une grande date pour la Cité ardente!

 

Et pour ceux qui veulent tout voir depuis le début, une belle adresse: http://www.operaliege.be/blog/

3 commentaires sur “On avance, c’est une évidence!

  1. Il n’y a jamais de chauvinisme dans tes commentaires! rigolo!
    Mais c’est bien de pouvoir être amoureux de sa ville, et qu’elle ne vous déçoive jamais, ça c’est le plus important. Je crois que c’est rare! Et je brule d’aller la découvrir pour de vrai cette merveille!
    Merci cousine pour cette intense matinée de vacance totale: rien ici, ni mari, ni petit-fils à garder, ni rénovateur, ni bruit de reconstruction du puits en arrière de chez nous, ni écureuil volubile qui fait aboyer les chiens: le calme plat, les chants d’oiseaux, l’embéllie et les chemins mystérieux où tu m’emportes avec un indicible plaisir……

    J'aime

  2. Du chauvinisme chez un Liégeois? Jamais, au grand jamais ! Bon dieu, nous avons été tellement traînés injustement dans la boue pendant une bonne décennie dans la fin de ce siècle que maintenant, on relève la tête en toute royauté et toutes griffes dehors! Liégeoise, fière de l’être et irréductible amoureuse de ma ville et de ses valeurs ! Convivialité, chaleur de l’accueil, pluriculturalité et bonne bouffe, un monde de bonheur, je ne voudrais habiter nulle part ailleurs! Avec la tête près du bonnet, enflammé plus vite qu’un feu de broussailles en Provence!
    Ton cousin est assez mal en point après des infiltrations qui le soulagent mais le font aussi souffrir de façon cutanée. On est toujours en Belgique, je viens de réserver un hôtel à Châlon-sur Saone pour dimanche soir, on fera le trajet en deux fois. La Bourgogne, ma foi, c’est pas une étape déplaisante!

    J'aime

  3. Dominique, c’est quoi, le rénovateur? L’aspirateur?
    Ici aussi, il fait calme. La petite industrie qui se trouvait devant chez nous, la caisserie, a été enfin abattue et désamiantée. C’est un lieu « mythique » de la région. Tous les Belges qui partaient au loin, par exemple au Congo, y faisaient construire des caisses en bois pour préserver leurs biens les plus chers. Tout passait par cette petite industrie qui a donné son nom à notre rue. Elle a définitivement fermé ses portes il y a environ 3 ans et maintenant, la commune l’a désossée en gardant des éléments très parlant s de son histoire et va en faire un beau jardin à thèmes. Le temps des nuages de poussières est terminé et l’aménagement commence. Pour le printemps prochain, nous aurons un bel écrin de verdure devant chez nous. Sans compter la rénovation de notre maison, que du bonheur! Reviens vite pour tout voir!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.