Quand Minna s’envoyait en l’air…

Après Gerda, cette Mina, elle va aussi vous emballer grave. Qu’est-ce qu’elle n’a pas fait par amour…

C’est mon professeur d’allemand qui m’a demandé de présenter à la classe un travail oral sur Wilhelmine Reichard, dont je n’avais jamais entendu parler. Merci, Ermin!

Reichard002Wilhelmine naît à Brunswick (Basse-Saxe) en 1788. Cette « Mädchen Minna » a un fameux caractère: elle quitte la maison familiale à 19 ans de son propre chef, pour vivre une grande histoire d’amour avec Johann Gottfried Reichard. Ils se marient le 6 août 1807 et trois mois plus tard, naît leur première fille…

Le couple part à Berlin. La vie n’est pas simple car Gottfried est encore étudiant en chimie. Il enchaîne les petits boulots, donne des leçons particulières, fait des conférences. En 1810, il réalise son plus grand rêve: il a construit un ballon à gaz et il réalise son premier vol. Il est le deuxième aéronaute allemand.

en_plein_airL’aéronautique est alors une discipline assez nouvelle. Le premier vol en ballon fut effectué en 1783 par les Frères Montgolfier et leur pilote François Pilâtre de Rozier. Ils sont montés à 200 mètres d’altitude et ont parcouru 25 kilomètres en 9 minutes.

Beaucoup d’autres vols eurent lieu ensuite et évidemment le premier accident en 1785: à Tullamore (Irlande), un ballon s’écrase mettant le feu à plus de 100 maisons. Les femmes volent également, d’abord accompagnées puis seules. La première fut Geneviève Labrosse en 1799. Madeleine Sophie Blanchard fut, elle, la première victime. Elle s’écrasa sur un toit en 1819.

Alors notre Wilhelmine rêve également de voler. Elle s’initie à la météorologie et fait ses premiers vols avec son mari. Et puis le 16 avril 1811, elle part seule et devient ainsi la première aéronaute allemande. Lors de son 3ème vol, elle atteint l’altitude de 7800 mètres, le record! Elle fait un malaise, le ballon s’écrase et elle est grièvement blessée.

Reichard013Reichard008En ces temps de guerres napoléoniennes, les Reichard s’installent à Döhlen (Freital) dans la banlieue de Dresde. Gottfried parle français, il va donc trouver un très bon emploi et  gagner pas mal d’argent. La famille peut enfin s’installer dans une jolie maison.  Gottfried voudrait également acheter une usine chimique et pharmaceutique, mais hélas, ses économies ne suffisent pas…

Minna a alors une petite idée: « La première aéronaute, maintenant jeune maman de trois enfants, reprend ses vols en ballon », voilà une nouvelle qui va plaire aux journalistes ! Ils écriront des articles dans leurs journaux et feront ainsi une publicité indirecte pour l’usine… C’est exactement ce qui se passe. En 1816, elle vole la première fois depuis son accident de 1811. En cinq ans, elle réalise ainsi 14 vols dans toute l’Europe, devient la coqueluche des paparazzi car ses exploits aériens ne l’empêchent pas d’enchaîner les grossesses, elle vole même enceinte de plusieurs mois…  Les scientifiques s’en mêlent, on suit ses exploits depuis la terre, notamment à l’observatoire de l’université de Leopoldberge.

Son dernier vol en solo: elle rejoint l’Oktoberfest à Munich.

L’usine est désormais opérationnelle et très rentable. Le devoir accompli, Wilhelmine décide de se consacrer uniquement à sa grande famille, elle a maintenant huit enfants…

Gottfried, lui, se révèle un scientifique en avance sur son temps et un homme d’affaires avisé. Il produits des substances pour le blanchiment, la teinture, les encres d’imprimerie et la pharmacie. Pour approvisionner son usine plus sûrement, il crée l’idée de partenariats avec les mines environnantes.

Mais l’envie de voler le titille encore. Il a construit un grand ballon avec une nacelle à trois places. En 1834, il vole avec sa fille Minna Angelika. En 1835, le couple Reichard rejoint Munich, ce sera leur dernier vol à tous les deux.

Reichard016 Gottfried meurt inopinément en 1844. Wilhelmine est écrasée de chagrin. Mais elle va se révéler encore une fois une femme en avance sur son temps: elle reprend la direction de l’usine, secondée par ses fils. Elle meurt quatre ans plus tard.
Wilhelmine reste très populaire en Allemagne. Des rues, des écoles, la route vers l’aéroport de Dresde portent son nom ainsi qu’un grand concours de montgolfières. De nombreuses voilures de ballon la célèbrent également.

 

 

 

Et pour les curieux, voici ma petite présentation orale en allemand…

Wilhelmine wurde 1788 in Braunschweig (Niedersachsen) geboren.
« Mädchen Minna » hat einen starken Charakter !
Mit 19 Jahren verlässt sie das Elternhaus und gründet ihre eigene Familie.
Am 6. August 1807 heiratet sie den Chemiker Johann Gottfried Reichard und drei monate später ist ihre erste Tochter geboren.
Das Paar lebt in Berlin aber die finanzielle Lage der jungen Familie ist schlecht, weil Gottfried noch Student ist. Er macht verschiedene Berufe, gibt Privatstunden und Konferenzen.
1810 erfüllt er doch seinen größten Wunsch: Er hat einen Gasballon konstruiert und macht seinen ersten Flug. Er ist der zweite deutsche Flieger.

Hier ist eine kleine historische Erinnerung über Ballons 
1783 ist in Frankreich der erste Ballonflug. Die beiden Brüder Montgolfier und ihr Pilot François Pilâtre de Rozier steigen bis 200 Meter in die Höhe und fahren 9 Kilometer in 25 Minuten. Viele anderen Flüge finden statt und 1785 ist es der erste Unfall : ein Ballon fällt auf die Stadt von Tullamore in Irland und steckt mehr als hundert Häuser in Brand.
Frauen fliegen mit Männern. Dann alleine : die erste, Geneviève Labrosse 1799. Sie macht auch den ersten Fallschirmsprung. 1819 ist Madeleine Sophie Blanchard das erste Opfer, sie fällt auf das Dach eines Hauses.

Unsere Wilhelmine träumt auch zu fliegen.
Sie wird am 16. April 1811 die erste deutsche Fliegerin. Bei ihrem dritten Flug steigt sie bis zu 7800 Metern, das ist der Höhenrekord. Sie fühlt sich sehr schlecht und ihr Ballon stürzt ab. Sie ist schwer verletzt.

Die napoleonischen Kriege kommen an. Die Reichard leben in Döhlen in der Nähe von Dresden.
Gottfried spricht französisch und findet eine gute Arbeit. Er kann geld sparen und er will eine Chemische Fabrik kaufen. Aber er hat nicht genug Geld.
Dann hat Wilhelmine eine Idee : Sie ist eine Mutter mit drei Kindern und wenn sie erneut fliegt, schreibt die Zeitung Artikel und macht Werbung für die Fabrik…

Ihr erster Flug nach dem Unfall von 1811 findet 1816 statt.
Bis 1820 macht sie 14 Flüge in ganz Europa. Ihr letzter Flug ist seit Erde im Observatorium der Universität von Leopoldsberge beobachtet.

Gottfried kann seine Fabrik drehen. Wilhelmine hat ihm mit ihren Flügen sehr geholfen. Sie kehrt zu ihrer Rolle als Mutter zurück, sie hat acht Kinder jetzt.

1834 baut Gottfried nochmals einen Ballon mit einer Gondel für drei Personen. Er fliegt mit seiner Tochter Minna Angelika.
1835 reist das Paar Reichard mit diesem großen Ballon zum Oktoberfest, von Döhlen nach München. Es ist ihr letzter Flug.

Gottfried stirbt 1844. Für Wilhelmine ist der Tod ihres Mannes sehr schmerzvoll aber sie nimmt mit ihren Söhnen die Leitung der Fabrik .
Sie stirbt 1848.
Wilhelmine Reichard bleibt sehr berühmt in Deutschland. Ein Ballonwettkampf trägt ihren Namen in Dresden.

banner2

 

Un commentaire sur “Quand Minna s’envoyait en l’air…

  1. En lisant la première partie, je préparais déjà ma question « Pourquoi tu ne l’as pas écrite en allemand, cette chronique? »

    Tu m’as coupé l’herbe sous le pied 🤗 Bravo !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s